À propos

NOMBRE D'INSCRITS :

Scuba Magazine plongée

Le Mag Plongée

PUB

GROUPEMENT PROFESSIONNEL DES CENTRES DU VAR : REUNIS AUTOUR DE PORT-CROS

22 centres de plongée professionnels situés entre Cavalaire et Carqueiranne sont réunis dans ce groupement. Ce qu’ils ont en commun ?  Tous plongent à Port-Cros, et c’est avec eux que le Parc a élaboré la charte qui depuis 1994 réglemente la plongée sur les sites protégés.

 

POUR L’AMOUR D’UN LIEU

Port-Cros n’est pas un lieu de travail comme les autres. Et la vingtaine de Centres qui appartiennent au groupement ont, dès le départ, travaillé en collaboration avec le Parc pour mettre en place la fameuse charte. A l’époque, avec la multiplication du nombre de plongées, les scientifiques qui travaillent dans les eaux de Port-Cros commencent à juger la pression difficilement acceptable, notamment bien sûr sur l’îlot de la Gabinière. Il a donc fallu définir des règles, accepter des compromis. Comme l’explique Stéphane Anger, de Sun Plongée, installé à Port-Cros et né sur l’île, « si nous voulions continuer à pouvoir plonger, il fallait travailler avec le Parc. » Et au delà des réunions, des réflexions autour des règles à mettre en place, ils donneront de leur personne, en participant notamment à la mise en place des précieuses bouées de mouillage qui évitent une détérioration massive des fonds.

 

LA NAISSANCE DE LA CHARTE

La première charte de la plongée dans les eaux du Parc est donc signée en 1994 par la vingtaine d’établissements, tous professionnels, particulièrement impliqués. Ils s’engagent alors principalement, rappelons le, à limiter la fréquentation sur site, et à veiller à ce que le comportement des plongeurs soit respectueux de l’environnement sous-marin. La charte impose la diffusion d’un message pédagogique à l’égard de leur clientèle, et la limitation du nombre de plongeurs à 40. Les formations ne sont pas autorisées sur l’îlot de la Gabinière, la pointe de la Croix et celle du Vaisseau. Les plongées de nuit y sont interdites. Ils s’engagent aussi à attirer l’attention de leurs moniteurs et des plongeurs sur la grande sensibilité du milieu, sur la nécessité de respecter et de faire respecter rigoureusement la réglementation du Parc national et les prescriptions de la présente charte, et notamment sur la prohibition absolue de tout nourrissage et de tout contact volontaire ou involontaire avec le substrat ou les espèces.

 

METTRE EN COMMUN SES EXPERIENCES

Depuis, les membres du Groupement continuent à travailler ensemble. De façon informelle souvent, mais en partageant leurs expériences, pour offrir à leur clientèle des prestations de qualité, et harmonisées. Et c’est à Port-Cros que ça se passe, sur le port, autour du centre de l’enfant de l’île et du Sun Bistro, lieu de vie par excellence qui accueille les plongeurs. « C’est ce qui étonne d’ailleurs nos clients, explique Stéphane Anger, nous voir partager nos repas, nos séances de gonflage…il y a une convivialité que les gens ne s’attendent pas à trouver entre centres « concurrents ». Mais ils ont en commun les mêmes préoccupations : au delà de la passion de la plongée et du plaisir de la découverte, faire tourner des entreprises, se serrer les coudes. « Et faire face, conclut Stéphane, soit dit en passant, à la concurrence forcément déloyale de certaines structures associatives qui veulent faire le même boulot que nous sans avoir les mêmes contraintes économiques… »

 

Commenter

Vous devez être membre de scuba-people.com pour ajouter des commentaires !

Rejoindre scuba-people.com

© 2017   Créé par scuba-people.com.   Sponsorisé par

Badge de Profil  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation