À propos

NOMBRE D'INSCRITS :

Scuba Magazine plongée

Le Mag Plongée

PUB

PLONGEE SIDEMOUNT, UNE (R)EVOLUTION

Qu'il soit appelé "portage à l'anglaise", "déstructuré", "montage latéral", il faut bien avouer que depuis quelques temps, le sidemount est de plus en plus médiatisé. Mais si, vous savez bien, il s'agit de plonger avec un bloc sous chaque aisselle... Depuis 25 ans que je m'adonne de façon régulière à notre passion commune, je n'ai jamais été vraiment tenté par ce type de nouvelle mode... j'étais parfaitement satisfait de ma configuration classique "backmount", bouteille(s) dans le dos.

Oui mais voilà... c'est qu'après avoir vu les plongeurs équipés du sidemount évoluer sous l'eau, une vive envie de tester ce sidemount m'a taraudé.

C'est quoi le sidemount ?

Il s'agit d'un harnais, parfois équipé d'un système de flottabilité selon les fabricants, sur lequel on fixe deux blocs indépendants l'un de l'autre assortis de deux détendeurs. Une fois sous l'eau, vous passez d'un détendeur à l'autre tous les 30, 40, 50 bars... c'est vous qui en décidez.

Les avantages du sidemount

PEU IMPORTE VOTRE NIVEAU

Le fait d'être équipé sidemount ne veut pas dire que tout change. Votre masque peut toujours se remplir d'eau et vous respirerez bien avec un détendeur. Les principes de base sont donc toujours les mêmes. Il n'est pas même besoin d'être un plongeur confirmé pour y goûter. Certaines agences de certification proposent même de passer directement un "open water sidemount" aux débutants, c'est dire!

FLEXIBILITÉ

Le harnais est léger, moins de 2 kilos pour certains. C'est autant de poids de gagné dans votre valise. De plus, n'importe où dans le monde, vous trouverez toujours deux blocs à louer. Essayez de trouver un bi-bouteille aux Philippines ou aux Maldives...

ACCESSIBILITÉ

A la différence du portage dorsal, tous les éléments "sensibles" sont à portée de vue. Ainsi, vous avez les robinets des blocs et les premiers étages à l"oeil en permanence. Si nécessaire, vous pourrez les fermer sans vous contorsionner dans tous les sens.

RATIONALISATION

En configuration sidemount, les blocs sont situés sous vos aisselles, dans le prolongement exact de votre corps. Votre hydrodynamisme en est largement augmenté, et cela se ressent lorsque vous palmez. Comme vous palmez sans faire autant d'efforts, vous consommez moins et vous gagnez donc en autonomie et en fatigue.

En plongée, la bouteille dans le dos ayant disparu, vous pouvez également accéder à des lieux jusqu'à présent inaccessibles sans décapeler. Vous pouvez même sans problème décrocher un, voire les deux blocs, afin de vous faufiler dans des passages très étroits.

SÉCURITÉ

Le premier intérêt est de plonger avec deux blocs indépendants l'un de l'autre. Un problème sur l'un? Vous basculez sur l'autre...

Comme les éléments "fragiles" sont à portée de main, vous identifiez immédiatement la source du problème et vous pouvez intervenir de façon très simple.

CONFORT

Sous l'eau, les deux blocs augmentent votre portance, vous êtes beaucoup plus stable.

Et ne plus avoir à subir de charge lourde au niveau du dos est une bénédiction pour ceux qui en sont sensibles...

LES INCONVENIENTS DU SIDEMOUNT

Vincent ROUQUETTE CATHALA, le Monsieur Cénotes de chez Phocéa Mexico, est généralement aussi le formateur des plongeurs sidemount. Cet Albigeois vit au Mexique depuis dix ans pour assouvir sa passion de plongeur spéléo. Nous vous livrons quelques extraits pris sur le vif pendant la formation.

LE MATERIEL

N'ayant pas eu l'opportunité de tester tout ce qui existe sur le marché, je vais m'attacher à vous présenter brièvement les éléments de la configuration sur laquelle je me suis initié.

Le harnais

Au début rudimentaires, les harnais existent à présent chez quasiment tous les fabricants. Il y en a de toutes les formes et à tous les prix... avec système de flottabilité intégré ou pas, certains ressemblent plus à une stab qu'à un harnais... certains sont très bons et d'autres simplement... bons à jeter.

LE RAZOR

Installé dans le Yucatan afin d'assouvir sa passion pour l'exploration souterraine, Steve BOGAERTS, plongeur spéléo, a développé ce harnais qui est aujourd'hui une des références dans le milieu sidemount.

 

A la différence de la plupart des stabs, sur un harnais, il n'y a pas de tailles. Aussi, bien que simple de conception, il faut compter un minimum de trois heures de réglages afin de profiter pleinement de la bête.

Celle-ci doit être vraiment ajustée au millimètre près afin de donner le meilleur d'elle-même. Résultat, un harnais ne se prête pas... à moins de vouloir passer trois nouvelles heures en réglages? 

Les détendeurs

- SIDEMOUNT KIT DE CHEZ APEKS

Depuis pus de 35 ans, la société APEKS, filiale d'Aqua Lung, est reconnue mondialement pour la qualité de ses productions, notamment en ce qui concerne la plongée "Tek". Cette société propose un kit sidemount qui répond à tous les critères d'exigence que requiert cette spécialité.

Le kit est livré en version DIN. Si vous allez dans un pays où les blocs ne disposent pas d'opercules, vous pourrez tout de même profiter de votre équipement en y ajoutant un adaptateur étrier.

LES BLOCS

Retour d’expérience

Il faut compter deux à trois jours de formation afin d'intégrer les "basiques", mais quel bonheur! J'ai rangé ma stab "backmount" et je ne plonge plus qu'en sidemount. Imaginez un peu! Environ 30% de consommation en moins, une pénétration aquatique améliorée d'autant, une tranquillité d'esprit sans comparaison lors d'une profonde, une stabilité incroyable... Certes, il faut "traîner" deux blocs, mais la plupart du temps, cela ne pose pas vraiment de problème. J'en arrive presque à me demander pourquoi on continue encore à apprendre la plongée "backmount"...

Le sidemount étant en plein essor, de plus en plus de centres proposent de vous former en sidemount. Un conseil. Si vous avez le choix, préférez un instructeur qui plonge de façon très régulière en configuration sidemount...

SOLUTION ULTIME POUR LA PLONGÉE SOLO ?

N'hésitez plus! Même si l'investissement n'est pas anodin puisqu'il vous faudra un harnais et deux détendeurs, c'est vraiment le prix... de la liberté absolue ;-)

En savoir plus

http://www.gosidemount.com/

http://www.apeks.co.uk/

http://phoceamexico.com/

Commentaire de Christine RIPA le 27 septembre 2014 à 9:35

Est-ce si confortable que ça ? Pas de stab......obligé de mettre une ceinture de plomb....remonter 2 blocs à la palme... en France peu d'alu. et à l'étranger si je demandais 2 blocs pour plonger en "sidemount" je ne suis pas si sûre qu'on me laisse plonger ainsi ! 

Commentaire de Olivier Dayrens le 27 septembre 2014 à 10:03

Commentaire de Olivier Dayrens Il y a 9 minutesSupprimer le commentaire

Et cela doit bien fonctionner pour plongée explô, spéléô, photô, peut être biô (en fait tout ce qui est en Ô) quoi que sur chantier archéo, suis pas sur... Plus sérieusement, je veux bien essayer mais dans une rivière sans visi j'aime bien avoir le ou les blocs "collés" à moi... 

Commentaire de Christine RIPA le 27 septembre 2014 à 10:18

@ Olivier : oui....certainement très bien les plongées en ô (eau ? ) ....

Commentaire de eric multon le 27 septembre 2014 à 10:53
Franchement une super expérience et beaucoup moins de contrainte que tu le penses!! Tu as besoins de moins de lestage!! On va comparer cela un peu à la moto la mise en place est moins simple que en voiture mais après un sentiment de liberté top
Commentaire de Christine RIPA le 27 septembre 2014 à 11:02

@ Eric : Pour les types de plongées que je fais je ne pense pas que ce soit adapté.....Maintenant dans les cénotes, en spéléo....etc pourquoi pas ?!  vous avez l'air  tous tellement emballé !! A essayer....

Commentaire de eric multon le 27 septembre 2014 à 11:16
Moi je ne plonge plus en Cenote car je suis aux canaries et nous n en avons pas, et pourtant des que je peux j utilise mon sidemount !! Il a pas d endroit pour cela je pense !! C est pour cela que chez nous nous proposons maintenant le baptême sidemount pour plongeur confirmer !! Et ensuite comme on dit y goûter c est adopté hihihi
Commentaire de Thomas le 27 septembre 2014 à 11:28
Mais qui, ou quelle structure forme au Sidemount en France métropolitaine, sans forcément que ça soit en spéléo ? Je suis bien tenté, mais j'aimerais bien être initié par quelqu'un plutôt que de tout découvrir par moi même !
Commentaire de jean-luc Roch le 27 septembre 2014 à 12:34

Bonjour, personnellement cela fait 1 an que je plonge presque qu'en sidemount après un petit stage au mexique. Il y a tout les avantages décrit dans l'article, mais le point le plus négatif c'est quand on part d'un  bateau l'équipement est + long et moins pratique qu'en backmount pour la bascule arrière, mais pas pire qu'avec un bi ou un recycleur qui prend aussi de la place. Sunon pour les plongées en carrières, lac, du bord... c'est vraiment bien. Pour la autonomie et la sécu aussi c'est vraiment pas mal (exemple vécu d'incident et qui arrive aussi fréquemment en backmount, j'ai oublié d'ouvrir un ou les détendeurs au départ, en sidemount pas de problème il est/sont sous les yeux ça passe complètement inaperçu, pour les autres config..)

je précise que je ne fais que de la plongée loisir actuellement.

Commentaire de Eric CHEVALLIER le 27 septembre 2014 à 12:51

On trouve de plus en plus de centre pour le SideMount, même du côté de Marseille, laissez-vous tenter. Sinon, allez voir Eric aux Canaries, ou venez nous voir en Guadeloupe, pour déjà essayer en mer. Ce type de configuration est top pour de la plongée profonde également, avec des blocs de décompression, etc.

Commentaire de Franck Tellosa le 27 septembre 2014 à 13:20

moi je pense qu'étant curieux faut essayer!!!!

par contre l'utilité? Bien que bien développé ça reste tout de même endémique sur des plongées spécifiques!

Commentaire de Thomas le 27 septembre 2014 à 13:35
Eric, tu as des adresses sur Mars ?
Commentaire de eric multon le 27 septembre 2014 à 13:50
Thomas sur Marseilles non !! Tu habites ou???
Commentaire de Thomas le 27 septembre 2014 à 14:18
Je suis vers Lyon. Si vous avez de bonnes adresses je suis preneur !
Commentaire de scuba-people.com le 27 septembre 2014 à 16:37

Pour sur Jeff André de chez http://www.hippoconsulting.com/ est formateur ;-)

Commentaire de loule06 le 27 septembre 2014 à 19:22

Si besoin de renseignements sur Marseille, nous sommes nombreux à pratiquer ....

Commentaire de Tony ROUSSEAU le 27 septembre 2014 à 22:46

Bonjour à tous

@Loule06 : il y aurai la possibilité de faire des sorte de baptême, sur Marseille?

Commentaire de Henry M. le 27 septembre 2014 à 22:58

@Eric dommage que je lise qu'aujourd'hui je suis actuellement à PLaya Blanca Lanzarotte et je pars mardi !

Commentaire de scuba-people.com le 28 septembre 2014 à 3:06
Commentaire de eric multon le 28 septembre 2014 à 9:27
Oui henry dommage !! J espère que l île et les plongee t auront plus!! Tony nous faisons des baptême sidemount chez nous , bon d accord ce n est pas Marseille mais regarde bien 1 semaine a lanzarote peut coûter moins cher qu 1 Week a Marseille!!!
Commentaire de alain magnier le 4 octobre 2014 à 10:37

encore une plongée back aujourd’hui la prochaine en side les commentaire suivront bonne bulles a tous

Commenter

Vous devez être membre de scuba-people.com pour ajouter des commentaires !

Rejoindre scuba-people.com

© 2017   Créé par scuba-people.com.   Sponsorisé par

Badge de Profil  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation