NOMBRE D'INSCRITS :

Scuba Magazine plongée

(RE)découvrez Le Mag Plongée

PUB

PLONGÉE PRÉPARATION PHYSIQUE

 

Pas de compet’ chez les plongeurs, et une activité accessible à tout âge, hors de toute performance. Et pourtant ! Plonger en forme reste indispensable. Nous avons demandé à Pascale Estripeau, auteure de « Plongée, préparation physique » de nous expliquer pourquoi l’entraînement est important, et comment travailler. Encore une fois, pour plonger en toute sécurité.

 

L’ESSOUFFLEMENT EN QUESTION

L’essoufflement est à l’origine de trop nombreux accidents de plongée, déclencheur de réflexes et de prises de décisions souvent malheureux. Et si en principe le niveau 1 est sous l’entière responsabilité de son moniteur, dès que l’on élargit sa progression vers l’autonomie, c’est aussi tout le reste de la palanquée que l’on met en danger. Or, pour la plupart d’entre nous en tout cas, nous menons des vies de plus en plus sédentaires entre bureau et transports. Passé 40 ans, c’est souvent pire, et nous négligeons l’aspect sportif de la plongée.

 

 

NE PAS NÉGLIGER LA VISITE MÉDICALE

Nous l’avons déjà évoqué dans le Mag, mais la visite médicale, particulièrement  après 40 ans, c’est à dire la tranche d’âge où se comptent le plus grand nombre des lecteurs du Mag, s’avère d’autant plus indispensable : notre appareil cardio-vasculaire doit être en bon état, il faut écarter toute pathologie et il est le point de départ indispensable à la pratique de la plongée. Mais cela ne suffit pas et il faut ensuite, pour plonger en toute sécurité, le faire travailler.

 

 

SE PRÉPARER TOUTE L’ANNÉE

Plonger en forme, c’est se maintenir à un niveau de performance physique acceptable, tout au long de l’année, et par tous les moyens : si la pratique de la nage avec palmes semble bien sûr tomber sous le sens, toutes les autres activités physiques sont les bienvenues, surtout si elles sollicitent surtout les membres inférieurs : vélo, course à pied…Le but est de développer vos capacités musculaires, mais surtout votre endurance.

 

 

ETRE CAPABLE DE RÉPONDRE À L’EFFORT SUPPLÉMENTAIRE IMPRÉVU

Le but d’une préparation physique qui développe votre endurance, et ce que l’on appelle les capacités aérobies de votre organisme n’est pas de devenir de plus en plus entraîné pour le principe. Mais bien de repousser le seuil limite de vos performances physiques pour être capable de faire face à l’imprévu : de façon simple, si vous vous retrouvez en sortant la tête de l’eau loin du bateau, cet effort supplémentaire ne doit pas déboucher sur un essoufflement. C’est pour cela que votre préparation physique est prévue.

 

 

FORCER SON ORGANISME À DES ADAPTATIONS PHYSIOLOGIQUES

Pour un plongeur, on conseille 2 à 3 séances d’entraînement par semaine, d’environ 45 minutes chacune, l’idéal étant de faire au moins une séance aquatique si vous avez accès à une piscine, et deux séances terrestres qui vont développer vos capacités cardio-vasculaires. « Et si la régularité est importante, précise Pascale, il faut aussi mettre régulièrement son organisme en stress physiologique au cours des séances afin de créer des adaptations dans les processus énergétiques. » Par exemple, si vous avez l’habitude de courir en étant capable de parler à votre compagnon d’activité, poussez un peu la machine jusqu’à ne plus pouvoir parler pendant une dizaine de minutes puis essayez d'augmenter peu à peu cette durée. Peu à peu, votre organisme va s’adapter, vos capacités vont monter d’un cran. “C’est le principe de tout entraînement physique, qu’il s’agisse de se maintenir en bonne forme ou d’aller plus loin dans la performance. » On procède par paliers.

 

 

MUSCLES, MAIS SURTOUT APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE

On l’aura compris, ce ne sont pas tant vos muscles que votre organisme dans son ensemble que vous devez maintenir en forme. En augmentant son régime de pointe et ses capacités de récupération, vous serez capable sans dommage de faire face à l’imprévu, et à l’effort supplémentaire que vous allez lui demander en cas de problème. « Mais il ne faut pas non plus, insiste la monitrice, négliger la notion de plaisir dans sa préparation physique ». C’est une contrainte, mais une contrainte qui vous permettra de plonger détendu, sans crainte de l’essoufflement tant redouté : pour le plaisir et en toute sécurité.

 

 

S’HYDRATER ET S’ALIMENTER

Votre hygiène de vie participe aussi au même processus. Une alimentation saine et variée sera au cœur de votre forme. En revanche, on a vu ces dernières années fleurir des théories selon lesquelles il fallait absorber des sucres rapides avant la plongée, or ils ont pour seul effet de provoquer une hypoglycémie réactionnelle peu de temps après, et on obtient l’effet inverse de ce qui était recherché. Un apport en sucres lents un peu plus important est quant à lui recommandé. Et s’hydrater convenablement est indispensable : dans toutes les activités sportives bien sûr, mais particulièrement en plongée. La plongée déshydrate, et une baisse significative de votre volume sanguin peut conduire votre organisme à une mauvaise désaturation.

 

 

POUR ALLER PLUS LOIN

Pour ceux qui veulent aller plus loin, l’ouvrage de Pascale Estripeau vient d’être réédité par Turtle Prod Edition : un livre en petit format qui peut devenir la bible de tous ceux qui pratiquent la plongée régulièrement, et s’adresse notamment aux plongeurs en train de préparer le passage d’examens, du Niveau 1 au Niveau 4. Elle-même BEES 2 et monitrice FFESSM, elle est également titulaire d’un Master de recherche en Physiologie de l’Exercice Physique et d’un Diplôme Universitaire de Nutrition Sportive. Son ouvrage explique à la fois toutes les contraintes physiologiques à prendre en compte et est aussi un véritable guide, très pratique, qui vous accompagne pas à pas dans votre préparation physique, en détaillant l’entraînement à suivre, les points à surveiller, l’alimentation à adopter, à chaque étape de votre cursus de formation. C’est pointu, et extrêmement détaillé.

 

 

QUAND LE PRÉFET MARITIME TIRE LA SONNETTE D’ALARME

«Le bilan de ces deux dernières années  nous fait déclencher la sirène d'alarme. Nous avons fait le triste constat que  la plongée demeure, avec la baignade, la principale cause de décès, en mer  Méditerranée, en 2009 et 2010» expliquait déjà l’an dernier le Préfet Maritime de la Méditerranée, le Vice-amiral  d'escadre Yann Tainguy. « La cause majeure de ces  accidents est la condition physique insuffisante des pratiquants. Il faut  souligner que la majorité des décès ces dernières années ont eu lieu en plongée autonome, souvent lors de plongées à 40 mètres et plus. On peut déduire de ces  constats que les victimes sont des gens ayant un bon niveau de plongée, faisant  peut être preuve d'une confiance excessive en leurs capacités. L'âge des  pratiquants peut également être un facteur aggravant car nos capacités physiques  évoluent au fil des années… »

 

 

Texte : Isabelle Croizeau

Commentaire de Ozi le 23 juin 2012 à 19:28

Salut Isabelle et Manu,

Article bien intéressant et toujours d'actualité. En revanche, pour la vidéo, j'aurais préféré regarder une vidéo sur quelquechose qui se passe en France ou en Europe et si vraiment il n'y a que l'Amérique qui fait ce genre de chose, une traduction aurait été appréciable. Je n'ai pas fait l'effort de la regarder jusqu'à la fin, voir quatre bidasses et même pas en folie faire des abdos et de la barre, bof ....

Commentaire de scuba-people.com le 23 juin 2012 à 20:32

@ Ozi : nous sommes assez d'accord avec toi mais rien trouvé de plus "local"...

Commentaire de seb clerge le 24 juin 2012 à 13:39

bonjour, en effet je me suis aperçu que dès qu'un plongeur a son niveau 3 quand il est présent à l'entraînement c'est pour faire réunion tuperware au bord de la piscine, ou nager et faire quelques longueur à la vitesse d'un escargot en palme et surtout a une alimentation de fêtard. depuis combien de temps par exemple certains niveau 3 n'ont pas fait de remontée assisté ? doit on leur faire confiance en binôme ? moi je me pose toujours la question "sera-t-il capable  de me remonter si j'ai un problème ???? je pense qu'il faudrait faire un recyclage tout les deux voir trois ans pour leur montrer que leur niveau physique a baissé depuis qu'ils ont passé leur diplôme et je pense que la il y aura moins d'accident enfin c'est mon avis.

Commentaire de isoa puleoto le 24 juin 2012 à 16:19

... je suis d'accord avec seb... et pourtant je suis niveau 3! Mais je précise que je cours 4 à 5 fois par semaine, justement pour rester en forme et pas me transformer en lamantin à palmes....!

Certes la plongée est un sport accessible à tous, mais il est aussi classé comme sport à risque, voir dangereux. Donc c'est vraiment un minimum que de rester en forme!

Commentaire de Double Metres le 25 juin 2012 à 18:05

Bonjour, Pourrions nous ne pas oublier que les femmes sont de plus en plus nombreuses dans cet univers masculin et ainsi éviter ces petites infirmières qui semblent très coquines... mais pas très adapté à tout public.
Idem, le joli maillot de bain de la couverture est sympa pour les hommes... peut être faudrait il le même pour les femmes ?.

Commentaire de scuba-people.com le 25 juin 2012 à 18:38

@"double metres" : Pourquoi une paire de fesse devrait automatiquement faire penser que la gente féminine n'a pas droit de citer? Jette donc un oeil Sebastien sur les revues féminines qui fleurissent en ce moment dans les kiosques...

Commentaire de Henry M. le 27 juin 2012 à 10:34

Plongée loisir ou commando ?

Commentaire de Kris Brillant le 27 juin 2012 à 11:12

Quand on aura compris qu' en France on est les precurseurs de la discipline on arretera de nous enquiquiner avec les videos des ricains ! pourquoi pas une video de L'INPP ou du GrasM voir de la Fluviale???? ! Faut arreter de croire que tous les plongeurs veulent devenir nageur de combat ! Cette video ne met en tous cas pas en valeur l'artcicle sus dit !

Ne pas boire ou peut ne pas fumer et faire de l'exercice de maniere reguliere tout en s'hydratant enormement suffit pour un entretien regulier face a cette activité ! On nos a vraiement pri pour forest Gump pour le coup ! MDR !

Commentaire de Ozi le 27 juin 2012 à 12:39

Ha ha ! Merci Kris ! J'en ai une qui m'est venue à l'esprit en lisant ton post !

-- "Mais pour qui prenez-vous cet homme, Dieu ?

-- Non Dieu aurait pitié !"

Rambo 3 !

Commentaire de scuba-people.com le 27 juin 2012 à 23:48

@kris & ozi : c bon... arretez d'en jeter... .ca va... l"'id c'etait d illustrer le propos.... 

arretez d'en jeter

une fois encore, impossible de trouver des plongeurs faisant de l exercice physik...

Commentaire de BOISSIER Fabrice le 28 juin 2012 à 1:04

Je l'aime bien moi cette couv , ça change des poissons,

Et puis, elles sont sympathiques ces 2 p"tites infirmières. On rêverait presque de tomber malade... ;o) 

Commentaire de scuba-people.com le 28 juin 2012 à 6:35

Merci M'sieu Boissier ;-)

Commentaire de Ozi le 28 juin 2012 à 12:53

@Manu : Rhooolala, pour une fois qu'on peut s'en donner à coeur joie et te charrier ! Je me bidonne devant mon écran ! J'adore venir lire ici entre midi et deux, ça me fait une pause sympa ! Et pi-si-tu-continues, j'envoie un paparazzo pr prendre ta croupe en photo et je la poste ici ! Et on n'en perdra pas la vue !! ha ha ha !

@ Kris : Psttt ! Hé, arrête de déconner on est maté par le prof !

@ Fabrice : fayot !

Bon, promis, j'arrête ! (quoique...)

 

Commentaire de Jean-Paul DUPIN le 28 juin 2012 à 15:30

J'aime beaucoup la remarque du prefet maritime à propos des cause de mort en mer...

C'est sur que pour une fois on ne met pas en cause la vitesse.

L'année prochaine il s'inquietera que la noyade est la premiere cause de déces.

Commentaire de scuba-people.com le 28 juin 2012 à 18:00

@OZI : Papara quoi??? Cadeau c la maison qui offre ;-)

Commentaire de Ozi le 28 juin 2012 à 20:11

Ha ha ha !! Excellente ! Il va aussi falloir que tu bronzes un peu !

Commentaire de scuba-people.com le 28 juin 2012 à 20:26

Jamais contente la mère Oz... comme  les fabriquants ne proposent pas encore de combis laissant passer les UV...

Commentaire de Christine RIPA le 28 juin 2012 à 21:20

Ben .....quand je pense aux sorties club ou tout le monde boit sans soif jusqu'à plus soif pendant le trajet nuit avec plongée tech le lendemain (alcool + fatigue = oups.....) Par contre je suis vraiment déçue de ne pas avoir encore reçu la nouvelle tenue d'infirmière ...mes patients aussi ! Ahhhhh... là là... quand est-ce que ces vieux clichés vont tomber !!

Commentaire de scuba-people.com le 28 juin 2012 à 21:22

@ Christine : dès que tu as reçu ta tenue... on veut une photo!!!

Commentaire de Francis Le Guen le 28 juin 2012 à 23:19

C’est une raie… mais de quelle espèce ?

Commenter

Vous devez être membre de scuba-people.com : LA plongee sous marine pour ajouter des commentaires !

Rejoindre scuba-people.com : LA plongee sous marine