Scuba Magazine plongée

LES PODCASTS DE FRANCIS LE GUEN

PUB

La justice allemande se prononce pour l'extradition de Paul Watson, en fuite

COMMUNIQUÉ AFP

 

FRANCFORT (Allemagne) - (AFP) - La cour d'appel de Francfort (ouest) s'est prononcée mercredi pour l'extradition vers le Costa Rica du militant écologiste en fuite Paul Watson, accusé d'avoir mis en danger l'équipage d'un bateau lors d'une opération contre la chasse aux requins en 2002.

Arrêté le 13 mai à l'aéroport de Francfort, Paul Watson, 61 ans, de nationalité canadienne, avait été remis en liberté sous caution quelques jours plus tard, avec obligation de se plier à des contrôles quotidiens au commissariat, en attendant la décision de la cour d'appel.

Or depuis le 22 juillet, le fondateur de l'organisation de protection des océans Sea Shepherd, ne s'est plus présenté à ces contrôles et son mandataire a indiqué qu'il avait quitté l'Allemagne pour une destination inconnue, a indiqué la cour dans un communiqué.

"Puisque Watson a montré par sa fuite que la confiance mise en lui n'était pas justifiée, le mandat d'arrêt émis contre lui doit être remis à exécution", a ajouté la cour d'appel.

M. Watson est accusé par le Costa Rica d'avoir violé le droit maritime lors du tournage du film documentaire "Les Seigneurs de la mer" (Sharkwater), qui dénonce la pratique du "shark finning" consistant à pêcher les requins pour leur couper les ailerons puis à en rejeter les corps à la mer.

Selon le site internet allemand de Sea Shepherd, l'incident a eu lieu au large du Guatemala et concernait un bateau de pêche costaricien, le Varadero, dont les membres d'équipage ont accusé l'organisation d'avoir voulu les tuer. Sea Shepherd affirme avoir des preuves du contraire en vidéo.

Dans un entretien à l'AFP en mai, Paul Watson s'était inquiété pour sa vie s'il devait être extradé.

"Je n'ai aucune raison de croire que le système judiciaire du Costa Rica ne m'offrira pas un procès équitable", avait-il dit, ajoutant: "Mon inquiétude ne concerne pas le système judiciaire mais le fait que la mafia de la nageoire de requin a mis ma tête à prix et qu'une prison costaricaine fournirait une excellente occasion pour exercer ce contrat mortel contre moi.

Réputée pour ses coups de force contre des bateaux de pêcheurs, Sea Shepherd ("Berger de la mer") est une organisation non gouvernementale consacrée à la protection des océans. Basée aux Etats-Unis, elle a été fondée en 1977, après le départ de M. Watson de Greenpeace.

Contesté pour ses méthodes, celui que les membres de l'ONG appellent affectueusement le "Capitaine" avait déclaré dans un autre entretien avec l'AFP en 2010 n'avoir de comptes à rendre qu'aux baleines et aux phoques.

Vues : 143

Commentaire de Ozi le 25 juillet 2012 à 20:46

Si tu veux ajouter le lien de la pétition dans ton billet :

http://www.avaaz.org/en/petition/FREE_CAPTAIN_WATSON_FROM_SEA_SHEPE...

Commentaire de scuba-people.com le 25 juillet 2012 à 21:15

Merci Oz ;-)

Commentaire de ISNARD Serge le 26 juillet 2012 à 10:27

Bonjour

Paul Watson a bien fait de quitter l’Allemagne qui allait l'extrader vers le Costa Rica- C'est quoi cette justice aux ordres des mafias et honte aux gouvernements qui en croquent- Je suis moi aussi un berger de la mer et Sea Schepherd doit continuer son combat contre toute forme de destruction de la vie marine

Soyons plongeurs solidaires

Commentaire de jean-marc campana le 26 juillet 2012 à 14:31

SIGNE !

Commentaire de ISNARD Serge le 26 juillet 2012 à 14:47

OK mais signe quoi ?

Commentaire de scuba-people.com le 26 juillet 2012 à 15:02

Regarde le 1er commentaire, celui toit en bas ;-)

Commentaire de LAURENT PEYROUSE le 27 juillet 2012 à 12:14

Merci et Bravo Paul, la patience à des limites l'intolérable aussi.

La cour de justice allemande est vexée... Ben ça alors !!!

La seule réponse aux accusations grotesques du Costa Rica c'est cela.... Comme c'est lamentable.

Maintenant que les masques sont tombés un petit message à tous ceux qui protègent les pilleurs des océans et à ceux qui participent à la destruction de notre environnement.
Vous aurez de plus en plus de personnes en face de vous, et la surface des océans ne sera plus la limite visible de vos exactions.

A très bientôt,

Plongeur en colère.

 

Commentaire de ISNARD Serge le 27 juillet 2012 à 14:42

Bonjour

Tout à fait d'accord avec Laurent - Il y en mare de ces gesticulations inutiles de la part de gouvernements complètement à côte de la plaque face aux problèmes de la surpêche et du braconnage dans les océans. Il faut continuer à se mobiliser et à dénoncer ce type de comportement.

Paul a pris la bonne décision et nous devons soutenir son combat

A bientôt - Un  autre plongeur en colère

Commenter

Vous devez être membre de scuba-people.com : LA plongee sous marine pour ajouter des commentaires !

Rejoindre scuba-people.com : LA plongee sous marine


A+/a-
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...