NOMBRE D'INSCRITS :

Scuba Magazine plongée

(RE)découvrez Le Mag Plongée

PUB

Pour qu'une jeune orque retrouve sa liberté !

Morgan est une jeune orque qui fut recueillie, le 23 juin 2010, non loin des côtes de la mer des Wadden, au nord-ouest des Pays-Bas. Fragile, elle a été aussitôt transportée vers le delphinarium de Harderwijk afin d’y recevoir les premiers soins.

« Morgan était très faible et très amaigrie. Complètement déshydratée, elle ne pesait plus que 430 Kilos. Aussi avons-nous pris la décision, en concertation avec le Ministère de l’Environnement, de la capturer puis de l’emmener au Harderwijck Dolfinarium pour lui rendre des forces« , avait déclaré à l’époque du sauvetage M. Bert van Plateringen, le porte-parole du parc marin hollandais. « Nous ne savons pas d’où elle vient ni comment elle est arrivée là« , avait-il ajouté, précisant que le cétacé noir et blanc était une jeune femelle d’environ 3,5 mètres de long, âgée d’un à deux ans.
Cette orque, avait-il ajouté, transportée dans un camion spécialement aménagé, resterait dans un bassin du delphinarium jusqu’à ce qu’elle soit en état d’être remise en liberté et de subvenir elle-même à ses besoins.

Depuis lors, Morgan a retrouvé la santé. Elle a donc été déplacée dans un bassin plus vaste, sans autre contact qu’avec ses soigneurs.

Quant à la direction du parc marin, elle semble avoir oublié ses promesses. Avec l’assentiment du ministre de l’environnement, M. Henk Bleker, il a été décidé que la jeune orque ne serait jamais relâchée en mer à proximité de sa famille, mais bien expédiée vers le delphinarium « Loro Parque » à Tenerife (îles Canaries). Ce choix est jugée illégal par l’association néerlandaise «Orca Coalitie» et fait actuellement l’objet d’une procédure judiciaire devant un tribunal.

le fait de vivre à «Loro Parque», le delphinarium espagnol où l’orque risque d’être envoyée, entraînera pour celle-ci une grave détérioration en terme de conditions de vie. Morgan sera placée dans un bassin encore plus petit que celui où elle se trouve aux Pays-Bas et toujours aussi seule, les orques captives de Loro Parque étant séparées les unes des autres en dehors des spectacles. L’un des arguments du ministre Henk Bleker pour justifier le déplacement de Morgan à Tenerife était en effet qu’elle ne se trouvait pas en compagnie d’autres congénères.

Quant à l’étude de son dialecte menée par le delphinarium hollandais, elle a prouvé, avec une précision de 77,7%, que Morgan était issue d’un « pod » norvégien. Selon le Ministère, la marge d’erreur est trop grande et l’orque, qui ne retrouvera jamais les siens, deviendra désormais la propriété de Seaworld Parks & Entertainment, une chaîne américaine de parcs d’attractions.

Ce choix est évidemment aberrant : tous les experts en éthologie marine savent qu’aucune orque ne peut être détenue dans des conditions adéquates en captivité, tout à la fois du fait de sa taille, de son degré d’intelligence et de ses structures sociales. Le stress subi par ces grands cétacés en bassins, les spectacles bruyants et répétitifs, l’ennui, l’absence de proies vivantes et d’activités de chasse sont autant de facteurs qui contribuent à provoquer l’immunodépression et à causer une mortalité trois fois plus élevée chez la population captive qu’au sein des populations sauvages.

L’association Orka Coalitie continue à se battre jour après jour pour inverser le cours des choses et rendre à Morgan sa liberté, tant sur le plan judiciaire que scientifique. Mais elle a besoin d’aide pour mener cette lutte à terme !
Par l'intermédiaire de la Dolphin Connection, vous pouvez faire un don à Orka Coalitie pour les soutenir et contribuer à la remise en liberté de cette jeune orque !

Plus d'info et pour participer à cette action:
http://www.blog-les-dauphins.com/liberte-pour-orque-morgan-soutien-...

Vues : 157

Mots clé : Morgan, delphinarium, liberté, orque

Commentaire de Marianne Orca le 16 novembre 2011 à 13:38

Des nouvelles de Morgan: un avis favorable à sa libération !!!

Lundi dernier, au terme de la première journée du procès pour la réhabilitation de Morgan dans son milieu d'origine, il est ressorti que 4 des 7 experts qui se sont penchés sur le cas de Morgan se montrent favorables à son retour en mer de Norvège, plutôt qu’à son transfert et son enfermement dans l’un des delphinariums les plus pourris du monde : Loro Parque en Espagne !

La campagne de soutien à Orka Coalitie menée actuellement par l'association Action pour Les Dauphins a déjà obtenu d’excellents résultats. En moins d’une semaine, c’est plus de 1000 € sur les 3000 nécessaires à la défense de la cause de Morgan qui ont été récoltés ! Au moins un tiers du total des frais de justice pourront donc être financés grâce aux donateurs !

 

Chaque don compte, même les plus petits ! (1 €)

Si vous voulez en savoir plus à propos du cas de l'orque Morgan, de l'association Orka Coalitie et de ses actions, de l'utilité des dons, de l'avancée du procès ou bien si vous souhaitez effectuer un don, c'est sur le site de la Dolphin Connection que ça se passe !

Commentaire de Marianne Orca le 23 novembre 2011 à 21:19

La remise en liberté de la jeune orque Morgan n'aura pas lieu:

c'est ce qu'a annoncé lundi la justice hollandaise lors du procès pour décider du transfert ou non de Morgan dans un delphinarium espagnol, Loro Parque, plutôt que d'avoir la possibilité de rejoindre le grand large.

Morgan va donc rejoindre un minuscule bassin dans le but d'exécuter des tours pour amuser le public à Tenerife.

L'écologiste français Jean-Michel Cousteau, en réaction à cette décision, a dit : "il est malheureux que nous continuions à être manipulés par le pouvoir de l'économie plutôt que d'être guidés par la science claire et ce qui est le meilleur pour le bien-être de l'épaulard. "

Lara Pozzato, présidente du mouvement Libérez Morgan et qui a intenté le procès pour bloquer le transport de l'orque, a dit : "les autorités espagnoles ont reconnu Loro Parque comme un zoo et on voit que des zoos ont une valeur intrinsèque pour l'enseignement éducatif. Mais il n'y a aucun enseignement éducatif, aucune recherche scientifique dans Loro Parque."

 

L'association Orka Coalitie compte continuer ses actions en faveur de Morgan, si c'est encore possible, sur le plan juridique.

Commenter

Vous devez être membre de scuba-people.com pour ajouter des commentaires !

Rejoindre scuba-people.com